Catégories
Aménagement extérieur

Comment et quand planter une vigne ?

La Vitis vinifera, plus connue sous le nom de « vigne« , est classée parmi les plantes ligneuses. Les sarments de la vigne peuvent grimper jusqu’à atteindre une hauteur de 5 mètres, c’est pourquoi vous ne pouvez pas la planter n’importe où. Le fait de planter une vigne fait toujours rêver, qu’il s’agisse d’une dégustation de ses raisins, ou d’une production de vin bio. Mais alors, quand et comment planter une vigne ?

Quand faut-il planter une treille ?

La plantation d’une vigne a lieu entre le mois de novembre et le mois de mai. Nous tenons à souligner que vous ne pourrez pas planter une treille durant la période de fort gel.

Ainsi, nous vous conseillons de procéder à la plantation de la vigne en début de période. Grâce à cela, elle ne souffrira pas trop durant sa première année. Votre vigne ne souffrira également pas trop d’une maque d’humidité en post-plantation. Vous devez protéger votre plant des fortes gelées via un buttage ou un paillage, en début d’hiver.

La période de plantation de votre vigne dépendra également du fait que ce soit un plant en racines nues ou en container. Si vous plantez une treille en racines nues, vous devez la planter avant la fin du mois de mars. Dans le second cas, la période idéale pour la plantation peut bel et bien s’étendre de novembre à mai.

La date idéale pour planter une vigne dépend également de votre région de plantation. En effet, si vous résidez au nord de la France, nous vous conseillons de procéder à la plantation au mois de mars ou avril. Mieux vaut planter la vigne avant le début d’éclosion des bourgeons, et le débourrage. Si vous résidez au sud du pays, vous pouvez planter la treille plus tôt.

Où planter son pied de vigne ?

Il est préférable de planter votre pied de vigne au pied d’un mur, idéalement orienté face au sud-est ou au sud. Cette orientation protégera votre plant de courants d’air pouvant porter des gelées en début du printemps. Dans le cas où le pied de votre mur est bitumé ou bétonné, vous pouvez effectuer la plantation sur un autre côté. Néanmoins, veillez à ramener la tige principale de votre vigne vers la bonne façade, au fur et à mesure de sa croissance.

Nous tenons à souligner que la vigne a une préférence bien définie en termes de sol. Ce plant préfère notamment un sol sablonneux, pierreux, bien drainé, et argilocalcaire, si possible. Sachez que ce type de plantation n’aime pas l’excès d’humidité. Enfin, plantez votre vigne sur un sol pas trop riche, sinon, votre plant risque de développer peu de fruits et beaucoup de bois.

Comment planter une vigne ?

En plus de la dégustation de grappes de raisin au début de l’automne, la vigne est une plantation importante afin de produire des vins. Afin de planter une vigne, vous aurez besoin de quelques matériaux, et vous devrez passer par 4 étapes bien distinctes.

Les matériaux à utiliser

Pour la plantation d’une vigne, vous aurez besoin de :

  • Un arrosoir.
  • Une bêche.
  • Un sécateur.
  • Des engrais.
  • Un fil de fer ou un treillage.
  • Et des liens.

Les étapes de plantation d’une vigne

Avant de planter une treille, vous devez prévoir le futur développement de ses rameaux. Pour ce faire, conservez un espace de 1 m pour les pieds de vigne formant un rang. Conservez également un espace de 2,5 à 3 m entre les pieds de vigne adossés à votre mur.

1- L’ameublissement et l’enrichissement du sol

Pour commencer, ameublissez le sol destiné à la plantation sur une profondeur d’environ 40 cm. Procédez ensuite à l’incorporation d’un engrais organique très décomposé ou d’un engrais pour fruits frais à la terre. Ce procédé permettra d’éviter les brûlures. Puis, creusez le terrain, en veillant à bien l’émietter. Ce trou doit avoir un diamètre d’environ 30 cm et une profondeur d’environ 30 cm pour cultiver une vigne. Ensuite, arrosez bien le fond avec de l’eau.

2- La plantation du cep de vigne

Placez votre cep de vigne dans le trou préalablement créé, avant de le recouvrir de la terre initialement enlevée. Pour éviter qu’une poche d’air se forme autour des racines de votre plant, arrosez-le abondamment, tout en le comblant. Même si le sol est déjà mouillé, arrosez toujours votre plantation. Surveillez régulièrement l’humidité de la terre. Veillez également à ce que votre point de greffe se trouve entre 2 à 5 cm du niveau du sol. Vous faciliterez ainsi les prochains arrosages, en formant une sorte de petite cuvette.

Si vous allez cultiver un plant en racines nues, nous vous conseillons de les habiller et de les praliner au préalable. Afin de les habiller, vous devez recouper ces racines de quelques centimètres.

3- La conservation du plant le plus vigoureux

Votre pied de vigne peut se conduire en cordon horizontal ou vertical. Dans tous les cas, taillez votre plant à 2 yeux, après l’avoir planté. Une fois que les rameaux se développent, ne conservez que le plus vigoureux, vous devrez ainsi supprimer l’autre rameau. Ensuite, vous devez attacher le plant le plus vigoureux sur un tuteur d’environ 1 m.

4- La conduite de la vigne en cordon

Vertical

Afin d’avoir un cordon vertical, laissez d’abord pousser la branche principale de votre vigne, en prenant soin de la rabattre chaque année. Vous devez notamment rabattre cette branche pendant 3 à 4 ans.

Après cette période, arrêtez la branche principale de votre vigne, pour que les rameaux latéraux puissent croître à leur tour. Vous devrez ensuite tailler ces rameaux en février, chaque année, afin d’obtenir des grappes de raisins.

Horizontal

Dans ce cas, vous commencerez toujours par la pousse de la branche principale, jusqu’à avoir la hauteur qu’il vous faut. Une fois que vous l’avez, vous allez devoir courber cette branche. Ensuite, taillez-la également chaque année, au-dessus d’un fil que vous devez placer au préalable sous le rameau. Concernant les tiges latérales, vous devez les tailler jusqu’à la fin de l’hiver.

En bref

La plantation d’une vigne nécessite un entretien fréquent, afin d’avoir de belles grappes de raisins, et bien évidemment de très bons vins de table. Les vignes nécessitent une période propice de plantation, ainsi que des endroits bien déterminés. Installez un manchon de grillage autour de vos plants afin d’éviter que des animaux attaquant votre pied de vigne fraîchement planté.